Témoignage de Valentin MORIN, Meilleur mémoire M2 CCA (2015/2016)

Sur quel thème porte votre mémoire et pourquoi ce choix ?

Pour mon mémoire de fin d’études j’ai retenu le thème suivant : les approches d’audit spécifiques du commissaire aux comptes dans le cas de l’audit d’une société en Leverage-Buy- Out. Le mémoire de Master 2 CCA est exigeant et nécessite une forte implication des étudiants. J’ai donc choisi un thème pour lequel j’avais un certain intérêt. D’autre part, il était important pour moi de pouvoir mobiliser les connaissances acquises au cours de mes années d’études. En choisissant ce thème j’ai pu mobiliser des notions en comptabilité, commissariat aux comptes, fiscalité, finance d’entreprise, ressources humaines...

Enfin, j’ai souhaité profiter de l’expérience acquise lors de mon année d’alternance dans le cabinet KPMG et lors de mes précédents stages. Les LBO et la mise en place de programmes d’audit spécifiques sont deux situations auxquelles j’avais déjà été confronté.

Plus précisément comment avez-vous abordé la question ?

L’objectif de ma problématique était de proposer des travaux mobilisables dans une situation professionnelle. J’ai choisi un plan cohérent avec les Normes d’Exercice Professionnel. L’introduction avait pour objectif de préciser les enjeux sociaux et scientifiques de la problématique. J’ai rappelé les grandes étapes de l’approche d’audit par les risques et les caractéristiques générales du montage de Leverage Buy-Out.

La première partie m’a permise d’analyser les éléments incontournables dans la prise de connaissance et l’évaluation du risque d’anomalies significatives par le commissaire aux comptes. J’ai tenté de démontrer qu’il n’existe pas de démarche unique mais qu’elle dépend des caractéristiques de l’entreprise, des investisseurs à l’origine du montage, du niveau d’endettement ou encore du prix d’acquisition de la société cible.

La seconde partie a été dédiée à la mise en place de procédures d’audit spécifiques aux opérations de LBO. J’ai retenu trois enjeux principaux : le risque fiscal, le risque lié au remboursement de l’emprunt et le risque social. C’est au cours de cette phase de recherche que mes travaux se sont appuyés sur les témoignages d’experts qui m’ont fait par de leurs expériences Je tiens d’ailleurs à les remercier vivement pour leurs conseils et leur bienveillance. Sans eux ce mémoire n’aurait pas pu aboutir.

Featured Posts
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Recent Posts
Search By Tags
Pas encore de mots-clés.
Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic